Scipion nous régale avec son premier cocktail : « Cup » !

Il y a un peu plus d’une semaine, nous étions invité à une petite release party par le jeune Charles, aka Scipion, afin de découvrir son tout premier titre : « Cup », déjà signé chez Uprise Music. Sans oublier les gestes barrières, bien évidemment, nous entreprîmes donc de répondre à la positive à ce jeune entrepreneur, et prenons alors la route dans l’objectif de se rafraichir gosier et oreilles. Alors, prêt pour se nouveau cocktail ? À vos shakers !

Une structure simple et efficace.

À la vue du spectre sonore, on devine aisément la structure épurée du morceau. Intro, build-up, drop en deux parties, bridge et on recommence. On sent bien le passé de DJ du jeune Scipion, qui opte, peut-être sans le savoir, pour une structure simple, plus adaptée au mix et mettant ainsi son titre plus facilement en valeur.

Des drums inspirés.

Un des aspects les plus aboutis de ce premier track se révèle être les drums, parfaitement maîtrisées, spécialement d’un point de vue mixage. L’introduction délaisse ainsi les mélodies au profit des drums, soutenues par quelques fx et la seule mélodie d’une voix féminine empreinte de reverb, de delay et autres effets faits maison.

Des mélodies classiques mais catchies.

L’introduction laisse place au build-up et la mélodie principale se laisse entendre. D’abord présente dans les basses fréquences, celle-ci se placera ensuite sur les différents layers des synths principaux. Ce n’est donc pas la multiplication des mélodies qui fera le sel de ce drop, puisque seule la précédente voix féminine, légèrement chop, accompagnera les synths posés sobrement sur chaque temps. En effet, l’alchimie se doit surtout au très bon boulot effectué sur les harmonies des layers susnommés, en particulier lors de la seconde partie des drops, où les synths superposés poussent l’harmonie jusqu’au contre temps. Un drop un peu brut de décoffrage mais dont les harmonies ultra efficaces sauront vous porter tout au long des seize mesures.

Fx & Fills, un zeste qui fait toute la différence.

S’il est une technique que le parisien maîtrise déjà à la perfection, il s’agit sans aucun doute de la gestion des fills et des fx. Disposés ça et là tout au long du track, ils font preuve parfois d’une réelle originalité, mais surtout et toujours d’une réelle efficacité. Les transitions entre les différentes parties du morceau sont fluides et les relances imparables, permettant à Scipion de ne jamais laisser s’échapper l’auditeur. On en arrive vite à appuyer sur « replay » afin de découvrir les nombreuses nuances de ce cocktail fraîchement servi !

Un grand merci à Charles et son manager Nicolas pour l’invitation. On espère les retrouver bientôt pour de nouvelles aventures scéniques et auditives, et l’on ne peut que vous conseiller de vous abonner à Scipion et Uprise Music pour de nouvelles recettes endiablées !

BASS IS LIFE. BASS FOR LIFE.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s