Subtronics – Scream Saver EP : Le pogo du salon

Certains musiciens sont de véritables machines de guerre de la production. Jesse – a.k.a. Subtronics – est de ceux-là. Et malgré un confinement d’ordre mondial, rien ne saurait arrêter son ascension dans le monde du Dubstep. Son nouvel EP est donc fraîchement release, et préparez vos oreilles, ça va saigner !

On commence directement avec le 1er track éponyme : Scream Saver. Un titre qui ne dévoile son potentiel qu’en seconde partie de drop, faute à une introduction et à un break plutôt banals. Cependant, le travail sur la topline et les rythmiques du drop permettent à ce dernier de porter efficacement la structure épurée du morceau. Un vrai travail de pro.

Et voici la véritable pépite de cet EP, justement nommée Lullaby. Produit en compagnie du groupe de MCs le plus apprécié de la scène Bass Music, les grands Virus Syndicate, ce track hantera vos désirs de festivals les plus inavouables. La mélodie épurée de l’introduction, jouée par des bells sobres et élégantes, permet aux MCs d’interpréter un couplet très convaincant, façonnant ainsi un build-up terriblement efficace. Le drop reprend les patterns classiques du format hybride des tracks de Subtronics,  mais démultipliant cette fois-ci l’agressivité de son sound design. Le résultat est simplement parfait.

Seconde et dernière collaboration de l’EP, il s’agit du track Discotek, produit en compagnie d’Akeos, plutôt en retrait sur ce travail commun. L’introduction est assez classique mais laisse entrevoir très rapidement le potentiel du track. C’est donc l’occasion de retrouver tout le wonky style qui a fait la célébrité de Subtronics : des wobbles ultra métalliques et saturés, des synths plus gras les uns que les autres qui ne cessent de se chevaucher… Un joyeux bordel inspiré de ses plus grands titres.

Dernier titre de l’EP : il s’agit de Blow Stuff Up, ID qui avait pu être entendue à de nombreuses reprises. Nous émettrons une petite réserve sur ce morceau qui tend à être moins inspiré que ces prédécesseurs. Le track est évidemment très bon mais sonne comme une légère régression dans la sélection des release du jeune Jesse, qui a pourtant déjà atteint le sommet avec des titres comme Thunderdome ou Griztronics.

Un grand bravo à Subtronics qui livre tout de même un travail d’exception, bien au dessus des standards techniques et artistiques de la scène Bass Music. Nous vous souhaitons le meilleur des confinements possibles, prenez soin de vos proches, restez chez vous et surtout… bonne écoute !

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s