Underdogs : récit d’une belle 1ère

Nous nous sommes rendus à Toulouse pour le nouveau concept Dubstep de Regarts. Nouvelle scène avec le Rex, nouvelle identité visuelle et nouveau line up, retour sur la 1ère de cette soirée.

Nous arrivons tôt pour prendre la température et assistons au warm up set de Combine en B2B avec Relief. Le public n’est malheureusement pas encore au rendez-vous mais les locaux nous offrent un set Deep Dubstep qui ravit les connaisseurs et qu’on aimerait entendre plus souvent !

_DSC2657

Nous ratons ensuite une partie du set d’AntiHero pour interviewer Herobust, interview que vous retrouverez d’ici peu sur notre site. Lorsque nous revenons dans la salle, la foule, désormais bien plus accrue, a l’air totalement conquise par le set du Marseillais. Avec son style bien à lui, il nous offre un mix de qualité, combinant bangers et sons plus expérimentaux ; il reçoit les louanges bien méritées de la salle.

_DSC2845

La salle chauffée à blanc accueille alors à grands cris Herobust. Il prend alors les commandes pour une heure et quart de folie ! Entre des moshpits à gogo et des heandbangers comblés devant la scène, l’Américain ne nous laisse aucun répit. Avec un sourire qu’il ne quittera pas et une grosse présence scénique, il n’hésite pas à parler à la foule au micro et nous balance aussi bien ses propres sons que des exclusivités phénoménales ! En plus de ça, son mix comporte de nombreux classiques que nous n’avons plus l’habitude d’entendre et ça nous fait du bien. Pour preuve, le public chante presque tous les vocals et même les drops ! En terminant par un crowdsurf, c’est clairement un set à retenir pour sa première fois à Toulouse.

_DSC2931

Quant à cette nouvelle salle, Le Rex, situé en plein centre de la ville rose, nous sommes globalement convaincus. En effet, elle offre une grande proximité avec l’artiste, ainsi qu’un décor avec des sièges en velours et de gros rideaux rouges qui nous rappellent une ambiance cabaret. Malheureusement, le gros point noir que nous retenons sont les lights et le matériel de projection qui ne mettent pas du tout en valeur les beaux visuels concoctés par Kasaey.

_DSC3180

Mais ce set d’anthologie laisse des traces et c’est dans une salle un peu vidée qu’Answerd commence son set de clôture. L’ambiance met un peu de temps à remonter mais le Français ne se démonte pas et nous offre comme à son habitude un set bien violent. Après moins d’une demi heure, le public est de nouveau dedans et prêt à recevoir les screams du jeune parisien. Son dernier EP résonne sur les murs et achève cette soirée, Answerd est applaudi par le public restant.

_DSC3458

Regarts a donc tenu son pari et ce nouveau concept Dubstep est une réussite ! Ce genre de soirée manquait à Toulouse et on espère que le public s’en rendra compte pour revenir encore plus nombreux. D’autant plus qu’on nous a chuchoté à l’oreille que c’était peut être le début d’une belle série, à suivre alors…

Crédit Photos : Alexis Paoleschi.

 

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s