Un Bikini en furie pour la Blackout

Nous étions il y a peu au Bikini à Toulouse, pour la Blackout annuelle de Regarts et l’on peut vous dire que c’est une des plus chaudes qu’il nous ait été donné de voir ! Retour sur cette soirée de dingue. 

 

Malheureusement, suite à quelques soucis, nous arrivons un peu tard et nous ratons entièrement le set d’ACID & MESS, mais ils ont commencé fort et on vous laisse en juger par vous même avec leur set en audio !

Nous manquons également 90% du set de NEONLIGHT pour effectuer l’interview de Black Sun Empire que vous retrouverez dans peu de temps. Nous avons juste la chance de voir la fin de son set, dans une salle complètement sold out, qui se termine avec une collaboration entre l’Allemand et Virus Syndicate, dont le sound design est à la fois surprenant et très intéressant, nous avons hâte de la voir sortir !

 

C’est alors au tour du set qui est sûrement le plus attendu de la soirée: Black Sun Empire avec Audio. Et pendant 1h30, les amoureux de Neuro sont servis ! Drops sur drops, les deux compères ne nous laissent aucun répit et le public se déchaîne de toutes parts.  Entre les classiques, les dernières sorties du label et quelques edits inconnus mais monstrueux, nous recherchons la moindre pause sonore pour reprendre notre souffle ! Un set énorme et une salle comble en feu, que demander de plus ?

Malheureusement, nous assistons encore une fois à une Blackout sans visuels, avec un lightshow pas totalement convaincant. Le public n’en tient pas compte et offre tout de même une ambiance explosive !

 

Un autre membre éminent du label prend les platines : Pythius, dans un autre style mais tout aussi efficace, commence son set sur les mêmes bases que le précédent ! Variant les genres en Neuro mais aussi en passant du Crossbreed, qui fera vriller la foule. Les organismes puisent dans leurs ressources et continuent de skank à tout va. Il reste encore un set, et nous sommes prêts !

28514980_2152374328123011_5951388892683820968_o

Enfin, le Français Redpill se présente pour nous achever ! Très apprécié du public toulousain, ses sonorités frappent les murs et résonnent dans l’espace. Ses productions sont puissantes et il nous gâte avec quelques exclusivités dont cet EP en collaboration avec Rido, qui sortira quelques jours plus tard. Pythius revient aussi sur scène pour la dernière demi-heure, nous offrant un B2B inédit digne de ce nom qui commence par une collaboration entre les deux. Cette dernière nous détruisant littéralement. Lorsque les lumières se rallument, la foule encore très nombreuse leur accorde l’ovation qu’ils méritent.

L’association entre Regarts et Blackout est encore une fois un succès. Cette édition aura été sûrement l’une des plus réussies depuis quelques temps, même si nous regrettons toujours le manque de visuels. On attend déjà avec impatience celle de l’année prochaine !

Crédits photos : Malheureusement, il n’y avait pas de photographes présents à cette soirée et nous n’en n’étions pas prévenus. Nous avons donc demandé au public de nous fournir du contenu et sommes désolés de la qualité d’illustration de l’article.

BASS IS LIFE BASS FOR LIFE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s