Bass Interview #47 : Figure (Fr)

À l’occasion du Dream Nation Festival, nous avons pu réaliser une interview avec le seul et unique Figure ! Venez plonger un peu plus dans son univers.

Comment tu te sens avant ton premier Dream Nation Festival ?

Je suis super excité, j’adore jouer en France ! Le public est toujours dingue !

figure

On ne t’as pas vu depuis un petit moment en France, il y a une raison ?

Et bien j’essaie toujours de venir faire une date en France par an, le moment est arrivé !

Tu as un style assez violent, aussi bien en Dubstep qu’en Drum and Bass, où trouves-tu ton inspiration ?

La majorité vient de films. Si je ne suis pas au studio à travailler, j’essaie toujours de regarder un film d’horreur que je n’ai pas encore vu. J’ai grandi aux côtés de cousins plus âgés qui n’arrêtaient pas de regarder des films d’horreurs et d’écouter du vieux Heavy Métal… C’est en moi maintenant !

Tes artworks, tes noms de sons, etc… Il y a toujours un thème brutal, bestial avec toi, pourquoi donc ?

Tout vient de mes passe-temps autre que la musique. Et j’admire aussi bien des films, des livres ou bien des artworks. J’aime reconnaître le travail d’un artiste que je regarde, lis ou écoute, sans qu’on ai besoin de me dire de qui il s’agît. J’aime garder cette idée et le faire ressortir dans Figure.

monster

Tu as joué en B2B avec Midnight T à Rampage Open Air, comment c’était ?

C’était vraiment fou ! Le public avait tellement d’énergie tu pouvais le ressentir dans l’air.

Durant toutes ces années de scènes, quel a été ton festival préféré ?

C’est une question difficile, ma réponse change à chaque fois qu’on me la pose ! Je dirai que le Dour Festival et mon premier EDC Las Vegas occupent une grosse place dans mon esprit.

69242582_447868302737523_7294662327717068800_n

Quel est ton projet dont tu es le plus fier ?

Pour moi, je considère que toute ma série Monsters est mon meilleur travail. Cela me représente tellement, et pas seulement musicalement. Mes amis et ma famille me disent tout le temps si j’étais une musique, ce serait ça… C’est à ça que je voudrai ressembler.

Tu es dans le milieu depuis un moment maintenant, que penses-tu de l’évolution du Dubstep et de la Bass Music en général ?

J’aime comment les choses changes, et pas seulement les changements dans le milieu… Mais voir tout types d’arts en constante évolution et qui se réinventent est extrêmement sain.

Selon toi, quel artiste devrait-on surveiller cette année ?

Le seul et unique Code: Pandorum. C’est un bon ami et je pense que sa musique est à un tout autre niveau que tout le monde en ce moment. Pas seulement parce qu’il a un son unique à des kilomètres de ce que font les autres artistes, mais aussi parce qu’il produit la Bass Music la plus lourde qui n’ai jamais existé !

69025673_2461090490780706_710677608425062400_o

Enfin, as-tu un nouveau projet ou une tournée qui va arriver ?

On y est ! Je vais sortir un nouvel album le 4 octobre. Ce sera le 10e chapitre de ma série Monsters : Monsters Volume 10 ! Le 1er single est sorti le 2 août, il s’appelle «Monster Squad» en collab avec DMISE & HEHVY !

Merci encore à Figure pour avoir répondu à nos questions et à l’équipe de Dream Nation de nous avoir permis de réaliser cette interview. On se retrouve le 21 septembre ! 

dream
Crédits photos : Rabbit Photography, Dubstep CN

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s