Composite : The Bass, The House and The Party

Il y a maintenant plus d’un an, le crew Get In Step, désormais nommé Ohlala Productions, prend le pari de lancer une nouvelle soirée. Elle porte le nom de Composite.

56942577_641428796338796_1642319735062265856_o

Connaissez-vous la Bass House ? Tels auraient pu être les mots à utiliser pour promouvoir ce style, il y a un peine un an. Jugée comme n’importe quel autre genre un poil underground par le grand public et boudée par les bassheads français qui l’apprécient encore moins que la Trap, la Bass House ne trouve pas sa place.

Pourtant, la Bass House ne vient pas de loin mais juste de l’autre côté de la Manche. Avant même la création de ce que l’on appelle désormais la Bass Music, existait déjà le fameux UK Garage. Car bien que la Bass House trouve ses racines dans la House (qui l’eut cru ?), c’est bien dans la Bass Music que se trouve son héritage.

Composite, c’est donc le pari réussi de décortiquer cette évolution. Ne pas céder à la facilité en proposant le mélange habituel de House et de Dubstep que les néophytes auraient pu entendre à la fin du premier set du line-up. Ouvrir toutes les perspectives d’un style qui se développe à toute vitesse. Et c’est aussi ce que nous allons faire en vous présentant les line-up des 2 prochaines éditions : à vos oreilles !

 

#6

66839854_3399154196768802_2363154876717858816_o

Jauz et le Rex Club : deux pierres angulaires du monde de la House seront réunis ce 25 août pour la 6e édition. Le jeune américain fût l’un des rares a trouver son public en France. Son style orienté EDM le fait rapidement exploser Outre-Atlantique,il fonde le fameux label Bite This!, qui révèlera de nombreux artistes dans tous les sous-genres de la Bass Music. Après 2 ans d’absence, il revient vous faire vibrer au rythme de la House et de sa batterie de nouvelles productions !

Il sera accompagné de Notion et Koos, deux étoiles montantes au style radicalement différent. Le premier nous vient de Bristol, l’un des berceaux de la Bassline et du UK Garage. Notion y trouve ses racines qu’il exporte avec brio grâce à un sound design Bass plus proche des standards actuels.

 

Le second n’est autre que le patron de Noir sur Blanc, véritable pépinière de la Bass House francophone. Dans un style bien plus agressif que son homologue du soir, Koos mélange subtilement House, Trap et Dubstep dans des productions et des sets aux petits oignons.

 

Ce seront 2 des DJ résidents qui viendront clôturer ce plateau. Ils se nomment Sweech et Sray, deux parisiens ayant annoncé leur arrivé il y a quelques mois. Dans un mélange de styles propre à chacun, ces deux newscommer n’attendent qu’une chose : vous partager leur passion de la House et de la scène !

 

#7

67732509_796889720727393_1619511878172540928_o.jpg

Composite rejoint enfin sa grande soeur Get in Step au Trabendo, pour le meilleur… et c’est tout ! Elle accueille pour l’occasion le Brave World Tour du monstre Joyryde, véritable rouleau compresseur dans le paysage House actuel. Signé après quelques productions sur Owsla, le label de Skrillex, le jeune américain se révèle alors sur scène, dans les plus grands shows de la planète. Son style unique, au croisement du Trap, de la Bass et de l’Electro House aura conquit le monde entier en quelques mois. Tenez-vous bien, ça risque de chauffer !

 

Il sera supporté par deux grands artistes en devenir : l’anglais Axel Boy et le français Basstrick. Le jeune homme de Bristol s’inscrit parfaitement dans la mouvance UK du moment : une rythmique aux accents de Bassline saupoudré de Growls et Wobbles inspirés de l’univers Bass Music.

Basstrick est adepte de ce qu’il nomme lui-même la Trap House. En clair, il s’agit d’un savant et violent mélange entre Hybrid Trap et Bass House. Le concept fut réutilisé mais rarement égalé, ce qui le conduit avec son compagnon Koos, à présenter la Bass House au plus grand festival de France : l’Electrobeach Music Festival. Prêts ?

Et enfin, 2 autres jeunes artistes auront la lourde charge de clôturer ce line-up : il s’agit de Hot Goods et Tom Pradz. Nouvelles têtes venues de Bristol et de Paris, ils représentent pourtant deux branches de la House séparés d’un océan. Hot Goods, nouvelle pépite du label Night Bass, suit sa mouvance en se rapprochant des standards anglais actuels. Tom Pradz lui, se place sous l’égide de la G-House, mélange de Hip-Hop et de House tout droit venu de la région de Chicago. Petits, mais puissants !

Un grand merci à Ohlala Productions pour avoir tant contribué à l’essor de la Bass House en France. Nous serons bien évidemment là pour les accompagner tout au long de l’aventure ! Et si vous voulez nous rejoindre, vous pouvez aussi participer à notre jeu concours !

BASS IS LIFE. BASS FOR LIFE.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s