Live report Propulsion #9 : jusqu’où ira Electroklit ?!

Le 8 juin dernier se déroulait au Deux Pièces Cuisine la 9ème édition de la Propulsion, organisée par Electroklit. Retour sur cette soirée complètement folle !

Pour cette 9ème édition, Electroklit a vu grand avec un line-up composé de Zalenn au warm-up, Sherkan Future en b2b avec YMAS, Mondar, Franky Nuts, Gladez (sa première date européenne), Ivory, L.U.X et le trio Prawn Hunters, composé de Sayto, WODD et SHRED.

La salle se remplit pendant que Zalenn assure le warm-up de la soirée, suivi du set de YMAS et Sherkan Future. Un show explosif et très varié avec des gros bangers Dubstep comme «Demon Hunter» de PhaseOne et Subtronics ainsi que du Riddim. L’occasion aussi pour eux de passer quelques-unes de leurs productions !

65104440_1317327475084177_2996198662050152448_o

Place ensuite à une petite surprise de la part de Mondar, puisqu’il a permis à l’un de ses amis de mixer une petite demi-heure (big up à Cochonoux), rejoint à la fin de son set par TienGa pour un duo 100% Dubstep Mag ! Une bonne surprise puisque la salle semble apprécier cette demi-heure de set, composée majoritairement de gros succès, comme «The Paradox» d’Excision.
Place ensuite à Mondar, qui en plus d’organiser la soirée, se permet de faire une petite demi-heure de set, pour le plaisir du public parisien. Dans la continuité de ses prédécesseurs, un mix vraiment bien choisi d’une grande violence, de quoi parfaitement nous mettre dans la soirée pour les têtes d’affiches.

64759080_1317950365021888_8495028441962250240_o.jpg

Cela faisait un petit moment que Franky Nuts n’était pas passé dans la capitale. Signé chez Circus Records, il est connu pour ses tracks très mélodiques, chose rare ces derniers temps.
Son set est vraiment très bien mené. Comme prévu, un set très mélodique avec de nombreuses de ses productions, par exemple sa récente collaboration avec
Chime et The Acturians : «Ambition». Chose très présente dans son set, les drops au tempo très rapide, comme cette version accélérée de «Gassed Up», de Jauz et DJ Snake. Le public semble néanmoins apprécier.
Il est également très actif sur scène, il monte sans arrêt sur les platines ou va voir le public. Il a part ailleurs mis en ligne un vlog que vous pouvez retrouver
ici. Un très bon set proposé par Franky Nuts pour cette propulsion, qui on espère repassera plus souvent en France.

64414194_1317327085084216_5332134514242093056_o

Grande première européenne pour Gladez, récemment mis en avant pour son titre en collaboration avec Hekler, «404». Venu tout droit de Las Vegas, il n’a pas fait tout ce chemin pour nous décevoir. On s’attendait à set très heavy avec d’énormes drops, et bien nous sommes servis. Il enchaîne les drops Dubstep, Trap et Hybrid, une très bonne chose pour la diversité du set, le tout avec de très bonnes transitions. On espère également le revoir plus souvent en Europe et surtout en France !

64614155_1317953058354952_4454115685655642112_n

On ne le présente plus, Ivory est plus qu’un habitué des scènes parisiennes. Un artiste qui cartonne dans le monde entier avec ses nombreuses sorties toutes plus incroyables les unes que les autres. On l’a retrouvé tout récemment sur l’album remix de Slander, en collaboration avec son compère SampliFire.
Après un début un peu compliqué à cause de problèmes techniques avec les platines, il commence son set en trombe, soutenu par le public acclamant son nom. On notera le passage de la version VIP de «93 Style», drop quelques semaines plus tôt par SampliFire à l’EDC Las Vegas, une version complètement folle avec les voix originales de NTM.

Petite surprise également, l’arrivée sur scène de ses deux amis, Graphyt et ECRAZE, membres de leur projet Four Horsemen, qui sont venus jouer quelques tracks. Rien à redire sur ce set qui comme d’habitude est très bien mixé, avec de nombreux gros bangers du moment, mais aussi avec des tracks pas encore sortis. Le public semble conquis !

64976717_1317949705021954_2696779702818832384_o

C’est au tour du jeune dj/producteur israélien L.U.X, qu’on a retrouvé récemment sur Never Say Die Records : Black Label pour son Delta EP. Il est très attendu ce soir, car cela fait longtemps qu’il n’est pas passé en France (Hallow à Toulouse en Novembre dernier). Un set haut en violence, mixant parfaitement à la fois gros bangers Dubstep mais aussi Deathstep et quelques drops Riddims, les deux péchés mignons du public français.

64735726_1317326435084281_4479930105551912960_o

C’est le clou du spectacle, le jeune trio français des Prawn Hunters, composé de WODD, Sayto et SHRED !  Après une intro grandiose sous la musique de 2001 l’Odyssée de l’espace, accompagné de beaux visuels, ils entament le dernier acte de la soirée devant un public qui semble être plus chaud que jamais.
Les trois hommes déroulent leur set de la plus belle des manières, avec de nombreux doubles drops et quelques chops. Ils se passent la main relativement souvent et interagissent en permanence avec la foule. C’est sans oublier le fait qu’ils aient ramené d’immenses langoustes gonflables qu’ils ont jeté dans la foule dès le début de leur set ! On a été très agréablement surpris par ce show, qui a clôturer cette soirée de la plus belle des manières !

64706427_1317325915084333_2199287855602204672_o

Cette propulsion fut une réussite totale pour Electroklit, avec un Deux Pièces Cuisine plein à craquer jusqu’à la dernière minute.
Des artistes proposant des sets d’une très grande qualité, le tout accompagné d’une organisation très bien menée. Malgré le monde, la salle fut très aérée avec de la place pour danser.
On se retrouve pour la prochaine édition de Propulsion le 18 octobre prochain, avec un line-up encore plus gros proposé par Electroklit. Attendez-vous à du très lourd !

Crédits photos : Limepic, Tomo Photograpics

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s