Composite #3 : Merry ChristBass !

La semaine dernière, nous nous rendions encore une fois au Petit Bain, partenaire de longue date de l’équipe Get In Step, qui nous propose ce soir le 3e épisode de son aventure Composite. Au programme : une tête d’affiche puissante portée par un plateau de français aux vibes uniques.

Minuit sonne, et en sa compagnie résonnent les premières notes de la soirée. Le marseillais Naked Neighbors prend le contrôle des platines dans un style parfaitement adapté à ce début de soirée. Entre G-House et Brazilian Techno, les sonorités electro et hip-hop fusent et se mélangent pour le meilleur du groove. Le meilleur des qatataq sessions résumé dans un seul set, chapeau l’artiste !

C’est maintenant au tour de Kramder, premier protagoniste de l’écurie Noir sur Blanc, de débarquer dans la salle. Le jeune Valentin, originaire de Rouen, porte la funk dans ses gènes et nous rappelle – à notre grand bonheur – le set de Mercer que nous avons eu la chance d’entendre au Zénith quelques semaines plus tôt. Le mélange entre deux générations de French Touch touche remarquablement le public qui se déchaîne entre les raies de lumières roses et orangées. La salle se remplit d’ailleurs sensiblement à l’approche de la fin du set, pressés de la boucherie qui s’annonce.

48355582_572708619877481_1144758429634527232_o
Photos by Marcelo TNS

Le duo My Nu Leng, attendu depuis si longtemps de notre côté de la Manche, vient en découdre ce soir. Il s’agit très certainement du set le plus explosif qu’ai pu recevoir Composite jusqu’ici. Mélangeant allègrement un grand nombre de styles de Bass Music, ils parviennent néanmoins à imposer leur touche UK, si rafraîchissante dans le paysage House actuel. Une véritable aubaine pour les steppers qui s’en donnent à coeur joie pendant un quart d’heure de folie D’n’B totalement assurée. Pour résumer, nous sommes déjà impatients de les revoir !

48370876_572708596544150_8228321864917712896_o.jpg
Photos by Marcelo TNS

Le public déjà bouillant tombe désormais entre les mains de KOOS, très jeune leader du patron Noir sur Blanc, et véritable pépite du game. Alors que son style habituel est très orienté G-House, il décide de prendre les devants et de monter un cran en intensité. Après une première demi-heure inspirée de son set réalisé il y a quelques semaines pour le Composite Café, les prods s’excitent et prennent une vibe Bass House de plus en plus violente. Les moins calmes d’entre nous se jettent alors sans hésitations sur les barrières, jettant leurs plus beaux headbangs. Un set exceptionnellement bien construit qui permet à la salle d’être encore bien pleine malgré l’heure tardive.

La fin approche et avec elle le belge Jay Dunham, qui nous offre le set le plus original de la soirée. Basé en grande partie sur les prods du monsieur, sa « Angry House » fait des ravages sur la piste. Entre sonorités actuelles et rétro, le bruxellois achève sans mal les plus téméraires qui ne regrettent pas d’être restés. Le rythme s’accentue jusqu’à ce que les lumières virent au blanc puis s’éteignent.

48370051_572708779877465_5348248681780871168_o
Photos by Marcelo TNS

 

Un grand merci à Composite pour ce 3e épisode plus que réussi. Le line-up varié et ravageur aura visiblement su conquérir notre coeur et celui du public. On espère se retrouver bientôt après cette courte trêve hivernale.

BASS IS LIFE. BASS FOR LIFE.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s