Focus #1 : Fight !

Il y a quelques semaines, l’alliance des crews 193 Records et Amnexia le temps de quelques soirées, était annoncée. Une bataille organisée au Glazart, plusieurs rounds, plusieurs styles. La règle est simple, et c’est à 193 Records de frapper les premiers… avec quelle(s) force(s) ?

L’inénarrable Code: Pandorum sera à la tête de cette armée des ténèbres. Patron de Crowsnest Audio, leader incontesté du mouvement Deathstep, il revient en force avec un nouvel album : «Videodrome», véritable tuerie !
On sait que le God ne connait pas la miséricorde, et il n’a aucune raison de changer.

Oolacile sera son commandant en chef, et quel général de qualité !
Du pur Riddim au sound design techniquement incomparable. Des sonorités froides et métalliques aux champs de batailles claquant des résonnements d’estocs et d’entailles, le voyage est immédiat. De plus, Oolacile nous gratifiera de sa présence en même temps que la sortie progressive de son «Zweihander EP». De belles surprises en perspective.

Place au patron du crew lui-même : Milas ! Après des années d’expérience en organisation, il lui arrive encore de prendre le contrôle des platines pour des sets puissants et variés, entre Dubstep et Drum and Bass.
Après avoir mixé au côté de FuntCase pour la Mission for Ambassad, il peut se permettre de nous faire un grand kiff à côté de ces deux énormes headliners.

Duo français de multi-instrumentistes, Disorder Type associe Dubstep et DnB dans une dimension onirique unique. Leurs sets, le plus souvent accompagnés d’instruments, laissent donc une énorme place au live.
Entre show et technique, attendez vous à un set des plus ardents !

Syncope est une jeune artiste, membre du crew aux côtés de Milas. Surfant habilement entre Bass Music et Hardbeat, ses influences Trance et Drum and Bass vous feront voyager dans un set célébrant son retour de Montréal.
Du talent et de l’émotion, que demander de plus ?

Place au set 100% DnB de la soirée : Doubt.
Petit français adepte de Neurofunk imbibée à la testostérone, il y a fort à parier qu’il sera responsable de bon nombre de courbatures ce soir. Egalement très inspiré par le Half-Time ou encore le Dubstep, ses productions fournissent des breaks alléchants et une certaine technique que l’on attend dans un mix de qualité.

Dernier nom du line-up de ce premier round : Sayto, signé sur Château Bruyant, Bass Capital ou encore Dubstep Diaries. Belle dernière surprise donc avec cet artiste Heavy Dubstep au talent incontestable, qui se fait remarquer d’autant plus assez récemment grâce à son remix officiel de Warlords pour Zblu.
Quelques cervicales à faire sauter en fin de soirée, c’est parfait !

C’est avec une grande impatience que nous attendons ce premier round d’une bataille qui s’annonce épique. Un concept aguicheur accompagné par des artistes talentueux et de grosses têtes d’affiche, ça ne se refuse pas !

Billetterie ici.
41286197_1401913449912103_2869193859177381888_n

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s