Retour sur l’énorme EP «Shut It Down» de Matroda

Le jeune croate Matroda, Matja pour les intimes, nous gratifie avec ce 3e EP «Shut it Down» d’un vrai hommage à la Bass Music. Edité par Monstercat, retour sur un des prochains gros succès de l’année.

C’est «The Beginning» qui ouvre le bal, véritable ovni Bass Music. En effet, difficile de donner une étiquette à ce track tellement il se veut varié. L’intro commence sur des percussions au reverb imposant, tandis que des voix venant habituellement de la Trap s’accumulent. Seulement, le snare et les rythmiques typiquement DnB emportent le drop pendant le break et le second build-up. La DnB l’emporte dans un premier temps avant qu’une rythmique Trap et des samples typiques de l’Hybrid viennent s’interposer. Belle leçon de composition à n’en pas douter, il s’agit aussi d’un morceau entraînant et intriguant : une très bonne entrée en matière !

Le second morceau, éponyme et cœur de cet EP. Nous retrouvons cette fois-ci bien plus le style de Matroda. Une rythmique House dynamique et léchée emmène progressivement des vocals méchamment detuned jusqu’au build-up. Le drop, composé d’un mélange d’Electro House et de G-House, est quant à lui un peu plus calme que ses productions habituelles. La rythmique G-House est particulièrement bien gérée et laisse place à un break aux synths Future House dignes d’un Curbi. Ce n’est pas le track qui prend le plus de risque mais n’en reste pas moins une très belle trouvaille.

«Boom Bap», 3e track de l’EP, est aussi déjà son plus gros succès. Pas étonnant : l’introduction mélodique typée Future House envoie sacrément alors que la ligne de basse G-House emmène un build-up si inspiré qu’il permet d’entrevoir la quasi intégralité du morceau. Le drop, subtile mélange de Future, Bass et G-House est un véritable plaisir à écouter. Il distribue lentement ses cartes pour déboucher sur un break Trap/Bass House complètement dingue. Une jolie feinte sur le dernier build-up et un second drop sous testostérone. La perle de cet EP !

Nous passons au 4e track : «Damn Floor». Premièrement, il s’agit sûrement de la meilleure intro de l’album, à la mélodie épurée mais complexe : «Less is more» comme on dit. Quant au drop, il est lui aussi l’un des plus originaux dans le paysage House actuelle. Encore un mélange, mais cette fois entre UK Garage et Bass House. Les synths agressifs répondent parfaitement aux percussions plus travaillées et moins linéaires. Il y a du boulot derrière une production comme ça et ça fait plaisir à entendre.

Dernier mais pas des moindres : «The Drive». Il est le plus simple de composition et de structure, mais sonne comme un petit merci pour les fans. En effet, pas d’expérimentation sur ce titre mais un morceau typique du Croate, qui additionne Bass et G-House dans un track épileptique et agressif. Les synths jouent d’autant plus sur les textures que le garçon joue sur son terrain, et c’est cool !

«Shut it Down» est, à ce jour, le plus gros projet de Matroda. Il respire le travail et l’investissement, la volonté de croiser tous les univers dont il est issu. Entre Trap, DnB, Garage, Future, Bass, et G-House, nous vous invitons à découvrir d’urgence ce beau voyage dans les terres de la Bass Music.

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s