Stoner Music x Zblu – Aux armes !

«Warlords» est le 3e EP de Zblu, jeune Parisien signé chez Sans Merci, Buygore et cette fois-ci, Château Bruyant. Avec pour habitude une orientation musicale plus large, Zblu nous livre pour cette occasion, un projet 100% Dubstep.

Nous commençons tout de suite avec «Countdown», premier track de l’EP. Démarrage en trombe grâce à une intro sublime : des samples de lasers qui ont une véritable place dans la mélodie, entre des synths 16-bit et des percussions rappelant les orchestres des B.O. de cinéma.

Le build-up est efficace et amène promptement au drop, situé entre le Dubstep et le Brostep, mêlant différentes textures dans un effet patchwork particulièrement réussi.  Le break reprend les éléments de l’intro tout en annonçant un drop légèrement violent. Bien que de structure classique, la force du sound design apportée à ce morceau lui insuffle une véritable énergie. Très beau travail !

«Warlordz» est le track éponyme de l’EP. Et l’on comprend aisément pourquoi il décide de la mettre en avant. En effet, une intro épique, faisant penser à nombre d’introductions de Mashok par exemple, nous emporte sur un drop à la rythmique Brostep magnifiquement travaillé, où les samples de voix, les synths et les percussions se répondent lors d’une bataille finement orchestrée. On ne ressort de ce drop que quelques secondes, le break n’étant qu’une excuse pour revenir encore plus fort à peine 20 secondes plus tard. Le jeu sur les fréquences est fin et permet à un drop presque omniprésent de rester léger et fluide. Le meilleur track de cet EP, à notre goût.

Dernier morceau de cet EP : «Global Domination», n’a pour raison de vivre que de vous achever. Les cors sonnent, kicks et snares se resserrent lors d’un build-up particulièrement efficace. La rythmique est cette fois-ci plus hachée et complexe ce qui, combiné à un sound design agressif et à des synths moins présents, donne un drop plus lourd que les précédents. Les growls aux sonorités métalliques et les leads hyper saturés rappellent les grandes heures du Brostep, un grand bravo !

Véritable démonstration de violence, cet EP apparaît pour Zblu comme une mise en garde. Attention, quand il s’énerve, Zblu est très très méchant.

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s