Animalz 9 presents Downlink, Are you ready for the Mosh Pit ?

Son dernier passage chez Chwet remonte en octobre 2013, pour le lancement des soirées Animalz, aux côtés d’Excision. Après son passage au Dream Nation Festival 2016, Downlink nous fait l’honneur de revenir sur nos terres !

C’est en 2001 que tout commence et que Sean Casavant, ce jeune Canadien passionné de musique, découvre la Drum and Bass. Et oui, notre cher ami originaire de Kelowna a tout d’abord rencontré le monde de la DnB sous le nom de Thorn, puis de Mowgli qui était plus orienté Jungle. Il se produit alors localement mais ne connait pas de franc succès sur ces deux projets.

Il lui aura fallu quelques années avant de tomber dans le Dubstep en 2006/2007 lorsque ce style commence à arriver en Amérique du Nord. 2009, c’est là que débute vraiment l’histoire du monstre Downlink et sa rencontre avec des sons électroniques et robotiques alors qu’il se présente avec son premier EP intitulé «Ignition», il est composé de six titres démentiels !

Après s’être dévoilé avec son premier EP sur Rottun Recording, le label fondé par Excision, il sort deux sons en s’associant avec ce dernier. «Heavy Artillery» et «Reploid» marqueront donc à ce moment, le début d’une longue collaboration. Il sort dans la foulée un nouvel EP sur Rottun, «Emergency».

2011 est une grosse année pour Downlink, plusieurs sorties toujours sur le même label dont un EP en collaboration avec Excision où ils nous balancent 4 sons bien gras. Vous avez forcement déjà entendu «Existence VIP» qui reste un de ses plus gros succès à ce jour. Il voit son track «Heavy Artillery» paraître sur UKF Bass Culture et se retrouve même sur «X Rated», le premier album de monsieur X, nous présentant les titres «Swerve» et «The Underground» !

De plus, il se produit cette année là sur la tournée Subsonic d’Excision aux côtés d’Antiserum sur plus de 25 dates déchaînées !

Après avoir fait l’ouverture d’une soirée où se produisait Korn, le groupe de Nu-Metal californien, nous découvrons une autre facette du Canadien lors ce qu’il apparaît à deux reprises sur leur album «The Path of Totality». Album où nous retrouvons Kill The Noise, Feed Me, Noisia ou encore 12th Planet, qui étaient déjà bien présents également.

L’année suivante sort l’énormissime «Headbanga», toujours en collaboration avec Excision, qui connait un réel succès et continue d’être joué en soirée par grand nombre d’artistes. Et ce n’est pourtant pas ce qui marquera l’année pour ce Dj/Producteur étonnant qui ne cesse de grandir.

En octobre 2012, sortait le mix Shambhala par Excision qui nous a alors présenté, avec 6 musiques exclusives, un tout nouveau projet : Destroid !
Et oui, nos deux Canadiens préférés ont décidé de monter un groupe et invitent alors Kj Sawka (batteur du groupe Pendulum) à se joindre à eux, formant ainsi Le trio infernal de la Bass Music. Le projet est alors annoncé par une vidéo montrant le début de l’invasion par les trois mercenaires…

Le 30 novembre sort «Raise Your Fist», premier extrait de leur album qui s’intitulera alors «The Invasion», avant que l’on ne les voient arriver sur scène pour la toute première fois en mai 2013 au Warfield Theatre à San Franciso pour un live survolté. Trois personnages avec des combinaisons intégrales, aux allures de robots venus d’une autre planète. Kj à la batterie, Excision et Downlink tous les deux avec des guitares midi et c’est un show inoubliable qu’ils nous offrent.

487631_10151367381241642_1052149580_n

Autre date marquante pour Sean, 1er octobre 2013, il monte son propre label qu’il nomme Uplink Audio avec pour l’occasion, «The Launch». Un EP principalement Drumstep contenant quatre petites pépites dont une production Hybrid qui a retenu toute notre attention : «Rubber Bands» !

Plusieurs artistes ayant déjà fait leurs preuves se retrouvent alors signés sur ce nouveau label, P0gman, Rekoil ou Mark Instinct par exemple y sortent des EPs de très bonne qualité. Il nous fait découvrir aussi quelques artistes très prometteurs comme Davip ou MuK. que nous vous conseillons vivement d’aller écouter.

Depuis, Downlink s’est un peu calmé sur la production (surement pour consacrer d’avantage de temps à son label) mais ne cesse d’enchainer les dates et se retrouve dans les plus gros festivals, allant du Shambhala au Big Dub, sans oublier sa résidence au Valhalla Sound Circus. Plus récemment il s’est fait inviter au Bass Canyon ainsi qu’au Lost Lands en fin d’année, vous pouvez d’ailleurs revivre son set explosif lors de la première édition du LL !

Mais cela ne l’empêche tout de même pas de nous sortir quelques sons, peu nombreux certes, mais tellement bien conçus. L’incroyable «Robo Kitty», le surprenant «Misty VIP» avec SampliFire, le fantastique «Bass War» ou bien l’extraordinaire «Absolute Fire»…

Attendez-vous à ce que de véritables bangers viennent résonner dans l’enceinte du dock Pullman ce samedi lors de son set, rendez-vous à ne pa louper !

Billetterie pour Animalz : ici
Crédit photos : Rukes

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s