Des artistes au top de leur forme pour la première Red is Dubstep

Retour deux semaines en arrière, nous nous rendions à Tours pour la première édition d’une nouvelle série de soirées Dubstep : Red is Dubstep. Et c’est avec le grand FuntCase que cette première a eu lieu !

Nous prenons donc la direction de Tours pour le Red Club, anciennement Mademoizelle H. Rappelez-vous, Oh Mega avait investit les lieux lors de leur dernière Omega ! À notre arrivée, nous remarquons que tout a changé, les lieux ont complètement été refaits et donnent une nouvelle jeunesse à ce club.

Premier représentant du crew Oh Mega pour ce warm-up, c’est Gryzzka qui est aux platines devant quelques dizaines de bassheads déjà bien motivés alors que nous laissons nos affaires aux vestiaires. Lorsque nous arrivons c’est Felix qui prend le relais, avec une technique plutôt bonne et une tracklist de choix il fait monter la température sans problème. Nous retenons lors de son set un édit explosif du mythique «Throwin’ Elbows» ainsi que la nouvelle pépite d’Excision et Space Laces : Rumble !

C’est donc Aerys qui a pour mission de clore ce showcase Oh Mega avant l’arrivée du headliner ce soir. Il nous procure quelques bonnes doses de plaisir avec des artistes comme Eptic, Phiso ou encore Zomboy dans son set.
Jouissance auditive lorsqu’il nous balance «Core» de RL Grime, ce son ne prendra jamais une ride, c’est toujours aussi plaisant de l’entendre.

L’heure est venue de voir arriver notre petit homme masqué déjanté ! Il commence encore et toujours, à notre grand plaisir, avec l’intro de son remix de «Snake» et ne tarde pas à drop LE son du moment, la collab exclusive de SweetTooth et Lev3l, qu’il double avec «UK Cheese» de Badklaat pour la deuxième partie. Le public encore peu nombreux montre tout de même une bonne détermination et ça suffit à ce que l’Anglais leur renvoie la pareille et garde son énergie explosive, comme on en a l’habitude !

C’est un véritable show qu’il nous offre, après l’avoir vu une énième fois il y a quelques semaines lors de la Drop In Bass, c’est encore une fois bluffé que nous sommes et restons ébahis devant sa prouesse. Une avalanche d’id vient se glisser au milieu d’un set parfaitement mixé avec une technique irréprochable comme le remix de Phiso sur «4 Barz Of Fury» ou la version VIP explosive de Mighty Duck sur «Runners» de Trampa qui achèvent tout le monde !

À sa grande habitude, comme les amateurs de FuntCase le savent, après le Dubstep vient… la Drum and Bass ! C’est donc pendant une bonne vingtaine de minutes que notre Anglais déjanté s’excite sur de la DnB en nous passant de gros bangers comme «Anomaly» de Noisia ou encore une fois beaucoup de sons exclusifs. Nous croyons même entendre une prod de Dj Dose, son ancien blaze DnB !

Après être revenu sur du Dubstep pour clôturer son set, c’est sur son remix de «Squid Attack» qu’il laisse la main au finish de la soirée avec le showcase Epic Fail, et fait ensuite des photos ou échange quelques mots avec ses fans avant de partir.

C’est à Erozion que l’on a donné la lourde tâche de maintenir l’énergie après le massacre qui vient de se produire, et on peut dire qu’il s’en sort plutôt bien. Avec un début de set explosif comprenant un mashup entre Herobust et son «Blockbuster VIP» et «Boss» de Carbin & AFK, nous comprenons que le jeune Parisien n’est pas venu pour faire redescendre la pression. Il enchaîne par la suite drop sur drop sans trop se calmer et envoie de véritables missiles comme «Runners» de Trampa, cette fois en version originale.

Sideral entre en scène sans nous laisser le temps de reprendre notre souffle en commençant par «Die» de Krimer suivi du remix exclusif de Megalodon sur «Throwin’ Elbows», un set qui s’annonce alors croustillant… Il passe quelques-unes des sorties du moment avec entre autres le monstrueux «Show Up» de Virtual Riot et Virus Syndicate ou bien certaines datant de plusieurs mois qui deviennent déjà des classiques comme «OG Purp PhaseOne Remix». Nous nous rappelons alors de notre petite excursion à Anvers lorsqu’il passe «Rampage», que de souvenirs !

Comme nous l’espérions, c’est une belle performance pleine d’énergie que nous a fourni Sideral avec une technique au poil et une bonne selection de tracks. Enfin, quoi de mieux pour un final que de nous faire découvrir un son exclusif lui appartenant doublé avec «Tyrolean» sorti sur notre label ?!

Dernier membre représentant le showcase Epic Fail, Static Nerdz vient prendre place devant les derniers survivants et compte bien les maintenir en vie quelques instants supplémentaires. Dès l’entrée, c’est un Hi I’m Ghost plein de saveurs que l’on nous présente : «Ghost Boogie» du duo prodigieux de Firepower nous est alors servis. Il continue ensuite dans la lignée de ses prédécesseurs avec de gros bangers pendant 30 minutes, nous retrouvons Zomboy et Eptic avec «Bop It» ou Downlink et «Absolute Fire», track qui porte définitivement bien son nom !

Comme Erozion et Sideral, c’est un plaisir de le voir jouer ce soir. Un joli show avec quelqu’un de motivé et qui prend plaisir à faire ce qu’il fait et ça se voit. Belle performance pour le crew Epic Fail !

La fatigue physique comme mentale commençant à prendre le dessus, c’est l’heure pour nous de prendre le chemin du retour. Alors que nous sortons de la salle, les 3 membres de ce dernier showcase repassent chacun leur tour pour une seconde petite performance que nous n’avons donc malheureusement pas vu.

Malgré un manque de public, cette première édition a été une réussite, un headliner de poids et de belles performances venant des autres djs, nous reviendrons.

On se retrouve donc pour le round 2 le 27 avril avec Trampa et Soltan !

30226817_598596527146422_7047902828630638592_o

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s