Stoner Music X ENNEMI – Work inspection

ENNEMI est le nouveau projet de deux des membres fondateurs d’Orfaz, quatuor parisien célèbre pour son style varié et puissant. Cet EP, «Work», montre la volonté des deux producteurs parisiens de s’inscrire dans une veine un peu plus musclée : la Bass Music. Entre Trap et Dubstep, découvrez toute l’étendue du talent de nos deux petits frenchies.

Composé de 5 morceaux, le premier fait office de longue introduction, planant et élégant aux doux accents des années 80. Le titre «Goonies» aura sû nous mettre la puce à l’oreille. En effet, difficile de ne pas penser à Drive et sa magnifique B.O. : «Nightcall» de Kavinsky, c’est bon signe !

L’heure est venue de se pencher sur le premier track (éponyme qui plus est) de cet EP. Une intro douce aux samples toujours très 80′ laisse vite place à un drop Hybrid Dubstep/Trap plutôt orienté Dubstep. À juste titre d’ailleurs puisque la seconde partie des drops délaisse la rythmique Trap pour lorgner définitivement vers le Dubstep. Un subtil mélange porté par une introduction et un break purement nostalgique.

«Enemy» est produit avec la voix crystaline de Summer Haze. Un début aux teintes EDM assumées suivit d’un drop bien plus proche d’un Brostep classique mais efficace. Des build-up puissants permettent de lier les différentes parties du morceau avec une fluidité exemplaire et de ne jamais faire retomber l’émotion, y compris après un drop aux notes et à la rythmique sèche et acérée.

Le 3e track : «Heat» est LE morceau Trap de cet EP : une introduction et un break en deux temps, dont le sound design n’est pas sans rappeler le travail d’Hucci ou Delay, dérive sur un drop Future Bass à la rythmique complexe et aggressive. Le sound design particulièrement soigné délimite avec brio les deux ambiances et parvient à leur donner des niveaux d’intensités aussi égaux qu’immenses.

«Dawn», produit en collaboration avec We Are Majør conclut cet EP avec brio. Il rassemble toutes les qualités du groupe : une intro et un break aux samples eighties qui laissent place à deux drops Hybrid à la force et à l’intensité crescendo, portés par des voix claires et limpides. On monte d’un cran en violence dans ce morceau, particulièrement dans la seconde partie dont on vous laisse la surprise.

Nous ne pouvons que vous recommander de jeter un œil à «Work», un travail singulier et sincère, dont les inspirations ne sont pas les mêmes que celles que nous avons l’habitude d’entendre en Bass Music ces derniers temps. Un must-have pour tous les collectionneurs de petites pépites et curiosités.

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s