Live report Get In Step (30/09/17): Spectrasoul / DRS / Agressor Bunx / Akov / Document One / Zorel / Lam C

Enfin la rentrée Get in step!

Après une saison plus que bouillante et un public en forte croissance sur les dernières éditions, Get in Step réinvestit le Trabendo et comme d’habitude avec un line up à l’éclectisme certain.

document one

Quel joie que de retrouver ce Trabendo si familial et ce public plein de bonnes vibes, un before qui se tient comme à son habitude devant les marches de l’entrée de la salle. Férus de dubstep profitent de leurs derniers instant auprès de leurs enceintes et il est l’heure pour nous de rentrer dans la salle. Quelques minutes d’attente, première fois qu’on patiente en Get in step mais on ne va pas se plaindre.

Lam C a déjà fini son set lorsque nous prenons place et c’est au tour de Document one de reprendre le flambeau. Un set que l’on caractérise de plutôt varié, du Dancefloor à la Neuro, Document One s’amuse et le public est plutôt réactif. Les 15 dernières minutes, on ne va pas vous mentir, nous n’avons pas compris tout ce qu’il s’est passé: Document One se lance dans un rush de fin de set et n’en finit pas ! D’une neuro deep ultra violente aux tracks Dancefloor survitaminés.

On assiste à un finish interminable, entre des tracks bouncy comme Phace « Wild Things », des drops percutants comme « cut the midrange »  de Rido,  les tracks sorties sur son dernier album (« Haunted space » :o) , Document One fait bouillir la salle pour la première fois de la soirée.

drspublic

Vient ensuite le tour de Spectrasoul, pari risqué que de le placer après un tel set mais bien vu tout de même, pour ceux qui n’aiment pas trop le style c’est une heure plus décontractée qui les attends.

Pour les fans de Spectrasoul et DRS on s’avance en frontline impatient et on kiffe comme jamais, parfait entre deux sets bien violent cela permet de se reposer et faire le plein de smile, Spectrasoul c’est que du love. Un Drs qu’on espérait plus souriant mais qui fait plus que le taff, il alterne entre phases pour chauffer le public et certains de ses textes.

drs

On ne peut s’empêcher de penser à Marcus Instalex et son mix à la Fabric avec DRS qui nous avait fait découvrir et aimer ce fameux MC. Spectrasoul délivre un set plus énergique qu’attendu, avec une deep aux drops jouissifs il garde le public en haleine, et ravi les plus Junglists d’entre nous de par ses influences Jungle par moments.C’est le meilleur set que nous ayons vu récemment sur Paris ! De grands moments, on a bondi sur le passage « Ghost in the shell » ou encore sur la petite dernière de Break « We are the people ».

gis

Venant tout droit d’Ukraine pour une heure de combat avec la foule parisienne, Agressor Bunx vient s’occuper de vos jambes et ne dites pas que l’on ne vous a pas prévenu. Il avait déjà envoyé un bon gros morceau sur notre dernier Guestmix. Neuro new school fracassante en veux-tu en voilà et qui plus est bien mixée. Un mix véloce qui ne se pose pas 2 secondes de l’excellente jump up aux sonorités neuro comme Turno peut nous envoyer. Parfois Neuro Deep to Neuro New School, toujours dans la même ligne directrice, ce n’est pas trop dark ni sinueux comme ce que propose Bse par exemple et ça fait du bien! Un set défouloir: des comme ça on en voudrait 1 h par soir…

getinstap

Akov quant à lui propose quelque chose de différent de ce qu’on a pu entendre avant. Un set tout aussi violent mais en utilisant d’autres armes que ses prédécesseurs. Une massive bassline lui permet de conduire le public là où il veut l’emmener, un set tellement grognant qu’on aurait presque pu apercevoir la patte de l’ours te ramenant à chaque kick plus proche du dancefloor. Il nous passe son fameux bootleg de Mr happy (qu’on entend toujours trop 10 ans après sa sortie) qui fait exploser la salle, excellente version il faut dire, on était impatient de voir son potentiel en live!

akov

On ne restera pas pour Zorel cette fois la fatigue ayant eu raison de nous, mais on ne doute pas une seconde de la qualité de son set.

Après une Dream Nation mitigée, on rentre de cette soirée totalement conquis, la meilleure soirée pour moi de cette année en France. Varié de par le line up, des sets sans déception, rien à redire au sujet de l’orga, bon Get in Step, vous allez faire comment pour faire mieux la prochaine fois? 😀

Le line-up vient de sortir on vous laisse voir par vous même…

 

gisaudio

Crédits photo : Cassandra Coldeboeuf

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s