Animalz 8 : Obey b2b Shiverz, LE grand moment Riddim

Après les six membres de SaSasaS ( 4 Mc’s et 2 Dj’s), on vous l’annonce de suite, ce b2b contient bien sur que deux membres, respectivement hollandais et anglais, Obey et Shiverz vont déclencher le chaos dans le dock Pullman ! 

Un duo mythique dans le milieu Riddim pour deux Dj’s (et producteurs) tout aussi iconiques, caractérisés par une énergie démentielle en live. Politesse oblige, le plus âgé des deux, Shiverz (plus exactement Shiverz Dabutcher) surnommé à l’unanimité comme l’un des « papas du Riddim ». A juste titre, fondateur du crew « Monsters » littéralement incontournable avec une renommée mondiale indéniable avec des producteurs du calibre d’Infekt, AD, Akira ou encore…Obey (pour ne citer qu’eux).  Il s’est aussi imposé via Da Force Dub, un collectif de producteurs Riddim (nombre non-connu) qui, en live, joue à deux seulement et casqués. On avait rarement l’habitude de voir Daft Punk balancer du Riddim.

reportttt
Obey et Shiverz au Toxic Summer Festival à San José

Tout le monde connaît Shiverz pour ses mixes et non ses productions, ce qui est en soi logique aux vues de son talent indéniable dans ce premier domaine qu’il met particulièrement en avant. Spécialiste du chop, seconde nature même, il s’attèle toujours à livrer une prestation scénique des plus optimales. Jouant avec le public, le crispant, l’exaltant, Shiverz ne se limite pas forcément au Riddim mais à tout ce qui touche au 140 BPM. C’est pour cette dernière raison que dans de nombreux mixes de Shiverz b2b Obey, nous entendons certains passages Brostep ou Dubstep plus classiques.

Quant à sa paire, Obey se distingue lui aussi par une qualité de mix irréprochable, « le meilleur DJ Riddim » dixit Shiverz. Membre-lui aussi du crew « Monsters », on a pu le voir parcourir la planète, un spécial America Tour avec son acolyte Styn (avec lequel il forme le duo Stybey pour la production) entre autres, sans oublier l’Australie et surtout l’Europe où il enchaine depuis plusieurs années, event sur event non-stop. Contrairement à Shiverz, Obey s’est particulièrement démarqué aussi par sa production musicale.

Éclatant les charts avec son remix (avec Styn) de « Yasuo » (plus de 240K de plays), on le remarque souvent aux côtés de The Gremlins ou plus rarement avec Akira, Acting Damage ou seul. Écartant de son ascension les labels (du moins très marginalement), il préfère les free downloads ou encore les dubplates.

Si certains râlent de les avoir vus de nombreuses fois (du fait de leurs passages en France mais aussi de leurs très nombreuses apparitions dans les pays proches comme la Belgique ou la Hollande), on ne peut comparer la différence de sensation entre deux grands DJ’s avec un sound system et plus généralement, une scène comme Animalz et une salle habituelle du samedi soir. Enfin, les mix de ce duo infernal ne sont jamais les mêmes : inventivité et nouveauté seront de mises.

Une chose est sûre, après le b2b de légende offert par Funtcase et Cookie Monsta à la dernière édition, tout nous prouve qu’Obey et Shiverz seront à la hauteur, mais d’une manière différente.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s