Welcome back to the Galaxy Of Dreams (FR)

L’année dernière, nous nous rendions au Liquicity Festival pour la première fois, au sud d’Amsterdam. Depuis, l’événement est devenu le rendez-vous incontournable des vacances d’été.

 

Pour la première fois le festival se tient sur deux jours et occupe un nouvel espace, au nord de la ville d’Alkmaar toujours au Pays-Bas, pour le plus grand plaisir des milliers de Liquicitizens venus à travers le monde pour l’occasion. Après plus de 6 heures de route, le dépaysement est total lorsque l’on pénètre dans la Galaxie des Rêves, leitmotiv de l’univers de Liquicity: une invasion de sourires, d’amour, de plaisir et de performances à couper le souffle, voilà le cocktail qui définit un week-end féérique, le tout saupoudré par l’omniprésence de Drum & Bass.

Liquicity lac

Pour les plus sceptiques, le festival ne regorge pas uniquement de Liquid Drum & Bass, puisque le line-up (majoritairement à l’image de ce qui n’était qu’une simple chaîne Youtube de base) se veut très éclectique. Les personnalités incontournables de Liquicity (Maduk, Fox Stevenson, Feint, Hybrid Minds, etc…) sont bien évidemment présents, aux côtés de légendes comme DJ Marky, Brookes Brothers ou encore High Contrast, tout en passant par le Dancefloor de Sub Focus, Dimension et Mind Vortex, la touche plus Deep de 1991 et Alix Perez, ou encore la Neurofunk de Muzzy.

Le festival bâtit sa réputation sur l’ambiance incroyable qu’il dégage. L’amour et la fraternité régnant prennent presque le dessus sur la musique. Les Liquicitizens que nous avons pu rencontrer sont tous aussi adorables les uns que les autres, mais il en est de même pour le staff et le personnel de sécurité. Le sentiment de joie se ressent jusque dans les performances des artistes, comme lorsque MC Mota invite la foule pour un câlin général avant de scander que le public est « la plus belle foule du monde, de la galaxie, de l’univers ».
Ce n’est pas tous les jours que vous avez la chance de pouvoir jouer au volley-ball avec NCT, T & Sugah et Zazu, ou encore de partager quelques mots avec les producteurs qui se baladent librement sur le site des festivités et même sur le camping.

Calin

Du côté des performances musicales, bien qu’on aimerait toutes les évoquer, on retient le B2B entre Fox Stevenson et Feint pour clore le festival, alors que les deux avaient déjà joué en solo la veille, tout comme NCT et T & Sugah en solo le samedi et en B2B le lendemain. Il en est de même pour Maduk, qui nous a offert un second set de 1h45 très spécial puisque celui-ci retraçait l’histoire de Liquicity et de ses incontournables mixes annuels.
Les invités de marque se sont également sublimés, à l’image de DJ Marky qui a imposé toute sa maîtrise à travers un set très mixte, où l’on a été bluffé par sa prestation de scratching platine en main.

 

C’est avec une certaine émotion que l’on quitte la Galaxie des Rêves que l’on a hâte de retrouver au plus vite, que ce soit à travers le festival estival ou les autres événements tout au long de l’année.

 

Credits Photo : Liquicity

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s