Animalz 7 – Datsik

Le retour de Datsik est imminent ! Il est vrai que ce poids lourd du Dubstep n’est pas souvent de passage sur la capitale.
On se rappelle tous de son set à la première édition du Dream Nation en 2014 ainsi qu’à la seconde Animalz quelques mois auparavant. Mais qui est donc ce célèbre ninja, aka Troy Beetles ?

1.jpg

Datsik est l’un des piliers du Dubstep . Originaire de Kelowna au Canada (comme bon nombre de poids lourds du Dubstep) il sort son tout premier EP Against the Machines début 2009 en collaboration avec Downlink.

Depuis, il enchaine les sons et les EPs dont notamment l’incroyable Nuke’Em avec Flux Pavillon et Boom qui comporte des collabs avec Flux mais aussi Excision !

Ces trois EP se sont enchainés en seulement 1 ou 2 mois d’intervalle ce qui a permis à Datsik de s’imposer dans le paysage de la Bass Music.

Dès lors, il calme le jeu sur la sortie des EPs et se mettra à sortir des sons à intervalle plus ou moins régulier dont notamment le classique parmi les classiques « Swagga » en collab avec Excision fin 2009, ou encore sa collab avec Bare « King Kong » en 2011.

De 2009 à 2012, Datsik sera plus tourné vers les shows mais aussi sur un projet qui verra le jour en janvier 2012. Il s’agit du label désormais incontournable, Firepower Records !

Pari réussi pour notre Canadien qui s’est transformé en l’un des plus gros labels de Dubstep actuel.

Pourtant, son premier album ne sortira pas sur Firepower mais sur le label de Steve Aoki Dim Mak Records. On parle ici de l’une de ses œuvres majeures : l’album Vitamin D sorti en avril 2012.

C’est sur cet album qu’on retrouve des gros bangers de Datsik comme l’excellent « Fully Blown », « Light the Fuse » ou encore ce qui restera une de ses plus grosses collab avec les géants de Infected Mushroom et le chanteur de Korn, Jonathan Davis !

C’est cet album qui le fit monter d’un cran dans le Dubstep Game. Il donna lieu à sa tournée la plus marquante, le Firepower Records Tour avec rien de moins que Delta Heavy, Terravita, BareNoize, XKR, Getter et AFK en support !

Le genre de line up à faire péter un câble la terre entière surtout avec les 50 000 watts de PK sound en soutien !

Il mettra cependant son propre label à profit en 2013 avec son second LP : Let it Burn comportant les gros « Scum » et « Buckshot ».

Après le succès international, les tournées qui s’enchainent et son propre label, il ne manquait qu’une seule chose au Canadien : une identité propre.

Ainsi en 2014, sort le « Down 4 my Ninjas EP » qui pose les bases de ce que va devenir le nouveau Datsik. Un personnage haut en couleur, issu du monde des Shinobis !

3.png

Il faudra cependant attendre fin 2016 pour que cet univers soit réellement mis en pratique avec la sortie de son incroyable Sensei EP qui nous livre une atmosphère tirée du Japon féodal notamment à l’écoute du titre éponyme. Il annonce dans la foulée de l’EP une nouvelle tournée qui introduit sa toute nouvelle scénographie.

Prenant exemple sur Excision, il propose une expérience visuelle et auditive hors du commun avec de gros écrans dont la forme évoque l’architecture japonaise. La tournée commence le 13 janvier à Detroit avec Crizzly et Virtual Riot en support !

Malheureusement un show pareil n’est pas attendu pour samedi. On espère cependant que Datsik prendra son nouveau masque de Ninja afin de nous donner une vraie leçon de ce qu’est le ninjutsu samedi à la Animalz !

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

2.jpg

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s