Review : Dodge & Fuski – All Filler No Killer EP

On vous en parlait il y a quelques jours, la sortie de cet EP marque le retour de Fuski dans le game !

Sortie sans surprise sur Disciple Records (dont ils sont les cofondateurs). Cette nouvelle œuvre est assez courte, seulement 4 tracks pour 12 minutes d’écoute mais est riche en violence !

L’ouverture se fait avec le track « Big Riddim Mariachi », descendant d’une courte dynastie de « Big Riddim … ». Comme on ne change pas une équipe qui gagne, il s’agit d’une collab avec le fameux 12th Planet. Comme le nom l’indique, l’intro débute sur de la musique Mariachi (style de musique espagnol) avant de se couper laissant place au classique « Oh Dodge what was that ? » pour amorcer la montée d’un drop qui nous explose en pleine face ! Ce n’est pas le meilleur de la saga mais il reste tout de même très lourd.

Le second track « Comeback » démarre sur une intro bien mélodique qui nous remémore l’âge d’or de Dodge & Fuski (la période Python et compagnie). Le drop est excellent et on y ressent bien les inspirations Brostep qui ont fait le succès de D&F sans les inspirations Riddim qu’ils utilisent depuis plus d’un an. C’est clairement notre coup de cœur de cet EP !

Avec ses 2 minutes 30, « 1-800-RIDDIM » est le track le plus court de l’EP. Sans aller jusqu’à parler de Riddim, on en sent clairement les influences dans le sound design bien léché.

L’EP se clôture par « Flat Line », collab avec un trio qui fait très peu parler de lui en ce moment : Virus Syndicate.
Leur flow incroyable se fait bien ressentir pendant l’intro sur laquelle ils débitent leurs lyrics sans retenue.
Pour ce qui est du son, on est proche de l’esprit de « 1-800-RIDDIM ». On se demande si Virus Syndicate a aussi participé à la production ou s’ils ont seulement posé leur Rap (leurs productions étant assez éloignées de celle-ci). Néanmoins, « Flat Line » reste un très bon morceau. Le mix Rap/Dubstep aux inspirations Riddim fait son petit effet.

On espère que cet EP va motiver nos chers orgas parisiens à ramener le duo qui n’a pas joué sur la capitale depuis la Razing IV en novembre 2015 ! On espère surtout que pour une fois, Fuski sera de la partie !

Retrouvez All Filler No Killer EP sur Soundcloud !

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Une réflexion sur “Review : Dodge & Fuski – All Filler No Killer EP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s