Review : Virtual Riot – Throwback EP

Après nous avoir régalés tout au long de l’année 2016, dont il a été l’artiste Dubstep phare, Virtual Riot nous accompagne dans un voyage à travers le temps avec son nouvel EP « Throwback » sur Disciple. L’artiste nous fait découvrir ses racines à travers des tracks dans des styles qui lui tiennent toujours à coeur, plus axés vers les mélodies envoûtantes qui ont fait sa renommée, il y a maintenant quelques années de cela.

Avec ce véritable retour en arrière, oubliez la dimension heavy des EP’s « Chemistry », « Machinery » ou encore « Nightmare » grâce à sept nouveaux morceaux qui vous feront découvrir une face de Virtual Riot que certains n’ont pas eu l’honneur de connaître.

 

L’EP s’ouvre avec « Init » qui annonce la couleur en mélangeant Electro et Dubstep, deux styles chers à l’artiste allemand. Après une intro aux sonorités 8-bits, ce qui se rapproche d’une une aventure vidéoludique qui commence avec un premier drop Electro, avant de changer de plateau pour un second drop qui se veut Melodic Dubstep. Le morceau traverse deux univers musicaux que l’on retrouvera tout au long de l’EP.

On enchaîne ensuite avec le track auquel on doit le titre de l’EP : « Throwback ». La musique porte extrêmement bien son nom, puisque nous avons affaire à un Melodic Dubstep bien plus classique. Véritable ‘throwback’ (= retour en arrière) en 2012, avec la voix féminine en intro qu’on avait l’habitude de retrouver dans les anciennes productions de Virtual Riot.

L’oscillation de l’EP entre Electro et Dubstep opère, puisque avec « With You », nous sommes de retour dans le premier style cité, avec une dimension très égayée et toujours ces sonorités 8-bits. A son habitude, Valentin Brunn nous enchante avec une magnifique mélodie qui donne le ton au track qui contient deux drops sensiblement différents.

« Buttonmasher » commence avec une intro très féerique, à l’image de l’EP, avant de basculer sur un premier drop avec une première partie se rapprochant de ce qu’on retrouve dans le Dirty Electro. La seconde partie, quant à elle, est similaire au second drop, qui est bien plus mélodique et happy tout en étant surplombé par la mélodie qui le précède.

On reste dans le style Electro avec « Lift Me Up » qui présente non pas deux, mais trois drops, toujours aussi entraînants et enjoués. Virtual Riot renferme dans sa musique un univers qui ne peut que nous rendre joyeux lorsque l’on écoute cet EP « Throwback ».

Retour au Dubstep dans le track « Never Let Me Go » et son intro très paisible qui laisse place à un drop contenant des kicks tambourinant en première partie, malgré la dimension mélodique que l’on retrouvera essentiellement dans la seconde moitié du drop.

L’EP se clôture sur « Part Of Me », un track qui s’inscrit dans le style Chill Out. On y voit ainsi la volonté de l’artiste de finir sur un passage plus chill que ses tracks précédents. On apprécie cette petite musique d’ambiance qui se trouve à l’exact opposé des bangers heavy qu’il nous a offert tout au long de l’année 2016.

 

Virtual Riot signe avec son EP « Throwback » un véritable retour aux sources, avec un travail bien plus axé vers les styles mélodiques qu’il avait un peu délaissés ces derniers temps. On doit admettre que ça fait plaisir de voir une telle polyvalence chez un artiste, qui ne renie pas ses racines avec cet EP bien chargé.

Retrouvez le « Throwback EP » sur Soundcloud.

 

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s