Review : Excision – Shambhala Mix 2016

Chaque année, quelques semaines après la tenue du Shambhala Music Festival, tout bon fan de Bass Music n’a qu’une chose en tête : la sortie du fameux Shambhala Mix du légendaire Excision.

Rendez-vous annuel incontournable depuis 2008, Jeff aka Excision ne déroge pas à la règle en nous offrant, toujours en Free Download, l’édition 2016 de son célèbre mix. Les Shambhala Mixes représentent une réelle vitrine des tendances et des évolutions de la Bass Music au fil du temps, le tout avec une considérable influence nord-américaine, en témoigne la forte présence de morceaux Trap et Dubstep, et la quasi absence de DnB, style pourtant prisé sur le continent européen.

Toute la science d’Excision se ressent dans les transitions et le choix minutieux des tracks. Le Canadien inclut dans son mix des hits de l’année 2016, on pense bien sûr à « Jotaro » de Phiso, « Lights Out » de Zomboy, ou encore le récent remix de Downlink du morceau « Borg » de Virtual Riot et FuntCase, et bien d’autres. Des producteurs comme Jauz, Krimer, Bear Grillz, ou encore le jeune Dion Timmer (qui fera sa première mondiale à la prochaine Animalz) pour qui l’année 2016 a vraiment été un tremplin sont mis en avant avec plusieurs de leurs tracks figurant dans le mix.
On apprécie de retrouver chaque année une petite touche française dans la tracklist, avec la présence de Basstrick avec son remix pour Dirty Zblu et Tambour Battant ainsi qu’un ID de notre Habstrakt national.

Le Shambhala Mix est aussi un grand événement, car c’est à l’occasion de celui-là qu’Excision dévoile les tracks qui composeront son futur album. On peut d’ores et déjà se faire une idée de ce que sera ce LP, et autant vous dire que nous sommes impatients, lorsque l’on entend l’ouverture du mix sur « Virus », ou que l’on entend les notes du VIP (Variations In Production) du titre « Africa », sans oublier les multiples collaborations, avec notamment Datsik, Space Laces, Dion Timmer, ou encore The Frim.

A l’issue de cet événement, notre cher Canadien en profite pour délivrer une compilation de tracks figurant dans le mix, dans laquelle on retrouve « The Paradox » qui nous assaillit de grands coups de basses dans les oreilles.

Ce ne sont pas moins de 84 tracks pour 1h25 de mix que nous retrouvons avec ce Shambhala Mix 2016, qui confirme son statut de moment phare de l’année, en attendant la sortie de l’album du seul et unique Excision.

Shambhala Mix 2016 sur Soundcloud

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s