Live Report : Jungle Juice (20/05/2016) Phace – Optiv & BTK – Jade – Rido – L33 – Bobby Weloveremix

Le week-end dernier, Chwet conviait une fois de plus les amoureux de Drum’n’bass à leur évènement dédié à ce style, la Jungle Juice.

Après avoir fait skanker une bonne partie de la France avec des artistes tel que Black Dun Empire, Icicle ou encore The Upbeats sur 2015/2016, cette Jungle Juice vient clore la saison avec une édition 100% Neurofunk et Stoner Music s’y est rendu !

2

Nous entrons dans la salle en début de soirée. Le premier set a commencé depuis une grosse demi-heure et nous découvrons notre ami Bobby de chez Weloveremix aux commandes du Yoyo.

Pas inconnu du public parisien puisque résident aux fameux after-work : DnB Therapy Private Party. Il nous offre un warm up de qualité, saupoudré de plusieurs productions maison tirées par exemple de son dernier EP sorti chez Tessitures The Zombie Hunt EP.

L’artiste qui suit avait été présenté lors du Spotlight on #13 : Rido !

La salle accueille de plus en plus de monde qui se défoule sur un set agrémenté de classiques. On entend retentir certaines collaborations avec Mefjus, issues de leur EP commun sorti il y désormais 10 mois.

À ce stade de la soirée, on comprend très vite que notre souci majeur sera la chaleur … On s’empresse d’enlever les épaisseurs, de faire un tour dehors et de se rafraichir avant de repartir de plus belle !

On prend même le temps de faire le tour des backstages où on croisera Phace, Jade ou encore L33…

3

On n’a pas besoin de vous présenter le prochain artiste. Il n’est autre que Jade, un des acteurs majeurs de la Neurofunk from Budapest, également fondateur d’Eatbrain.

Dès son arrivée, l’écran LED arbore le logo du label et c’est parti pour une heure en compagnie du papa Jade ! La salle est pleine et pourtant on n’a pas de mal a trouver de la place pour danser, le public martèle le sol de ses pieds !

Jade nous propose sa vision du style à travers plusieurs productions lui appartenant, pour ceux qui veulent un aperçu du set ou de ce qu’il peut faire, on vous conseille d’aller écouter ses mix sur Petofi Radio. il en sort un tous les mois et sont dispos sur son soundcloud.

On se rappellera du passage de « They are Mutants » un des tracks qui ont enflammé la salle lors de ce shift …

Nous voilà parés, c’est le moment pour Phace d’entrer en scène!

On attend beaucoup de ce dernier, à titre personnel c’est un de nos producteurs préférés et il ne faudra que quelques secondes pour que l’on se retrouve en mode groupie.

Phace on l’attend aussi car c’est notre espoir de diversité dans une soirée tant ciblée sur la Neurofunk. On espère un peu de HalfBeat et il ne faudra pas attendre longtemps avant de voir notre souhait exaucé !

Lors de la dernière Jungle Juice, le set halfbeat délivré par Ivy Lab n’avait pas fait l’unanimité mais cette fois-ci on a été surpris!

En effet, les droppeurs ne laissent pas descendre la température malgré un style plus lent. On assiste même à de nombreux pogos comme sur « Bäng Bäng » de Phace & Mefjus.

4

Un set agile, on est surpris par ce cocktail qui marche si bien et conquis lorsqu’il pioche dans son très (très très très) bon dernier EP pour en sortir par exemple sa collab avec Rockwell « Yes » !

On entendra également « Drawback » coproduite avec Noisia, « Wild Thing » avec Current Value ou encore « Clock Off » (Phace & Mefjus) désormais un grand classique et sur lequel la foule explose.

Après avoir mangé 5h de Drum dans la tête, on vous l’avoue, on n’était pas trop prêt pour la suite avec Optiv & Btk … On ne sait pas quoi vous dire tellement c’était bien, il n’y avait qu’à se retourner et voir les visages en sueur pour avoir une idée de ce qui se déroule.

Des pogos en masse, des visus qui tranchent avec ce qu’il y a eu jusqu’à présent ! En effet, des visages de femmes apparaissent, c’est coloré et ça change un peu de cette ambiance sombre  (mais propre à la Neuro) dégagée par les visuels précédents.

Un set obscur aux sonorités industrielles, c’était vraiment très cohérent, avec une montée en puissance tout le long du set. Ce n’était pas les artistes qu’on attendait le plus et on a vraiment été agréablement surpris ! On a droit à beaucoup de leurs tracks et c’est vraiment appréciable notamment « Sasquatch » ou encore  « Target ».

5

Bluntsman prend le micro pour annoncer le départ d’Arnaud après 10 ans au sein de Chwet et nous laisser en compagnie de leur dernier invité…

Pour clore cette édition musclée, c’est L33 que Chwet a choisi !

Le Bulgare vient nous présenter son dernier album, Karate LP. Le  set est une réelle invitation au combat avec les guerriers junglists qui sont encore debout après les précédentes heures. On s’adonne à un pied poing sur des titres bourrés de testostérone comme « Clublife », l’excellent « Disco Funk » ou encore « Zealot ».

Dès le premier son, les pogos sont de retour dg on aperçoit des saltos au milieu de la foule, difficile à croire quand on se dit qu’il est 5h …

Malgré la fatigue, L33 nous emmène dans les dédales sinueux de ses productions, soutenu par des visuels bien dans le thème, kick après kick, on se vide de nos dernières forces, triste de se dire que la prochaine Jungle … c’est pas pour tout de suite !!

Une très bonne édition (c’est rare qu’on soit déçu avec Chwet…) à l’image des autres soirées de la saison !

On regrette peut-être un manque de diversité et quelques redondances comme par exemple « Pop it Off » qu’on a bien dû entendre trois fois mais dans une soirée 100% neuro, c’était difficilement évitable.

Le prochain rendez-vous c’est ce week-end avec Dirtyphonics et Funtcase pour le Neckbrecker tour, on y sera et on vous livrera nos impressions!

Big up à Chwet pour l’accueil, aux artistes et au public, on a passé une super soirée, vivement la prochaine !

Crédit Photo : Mysta Photographics

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

6

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s