Spotlight on #17 : Fragz

Cette semaine nous allons nous intéresser à un artiste d’un registre un peu plus énervé que d’habitude : le Crossbreed.

C’est à Nova de Gaia au Portugal qu’est né Fragz à la fin des 80’s.
Dès son jeune âge, il montre de l’intérêt pour la musique en particulier pour les sons assez violents comme le Punk Hardcore et le Métal.

Sa carrière débute dès 2007 et il se fait très vite repérer par le label Yellow-Stripe et est très vite considéré comme l’un des producteurs les plus prometteurs du Portugal.

Sa musique consistant en un puissant mix entre la DnB et le Hardcore a séduit plus de 5700 personnes sur soundcloud et de 11000 sur facebook.

On sent très clairement des inspirations de Deathcore ou de Metalcore sur certains tracks comme « Rage Within » où l’on entend du Screamo ou encore « This is Chaos » avec une voix du même style mais aussi un fond de guitare électrique bien saturée.

Il sait aussi donner des grosses ambiances très malsaines dans ses sons comme en témoigne « The Ark » ou bien « Vigilante » en collab avec Switch Technique.
Maniant l’atmosphère de ses tracks avec dextérité, il rompt avec les ambiances malsaines sur remix de Gancher & Ruin : « Marzipan » qui comporte des sonorités Reggae.

Malgré toute cette lourdeur, il est capable de produire des sons moins violents comme « Mech Warriors » en collab avec Zardonic qui se rapproche plus de la DnB et même des tracks plus minimalistes à l’image de « Infiltrate ».

On peut ajouter à son crédit sa capacité à produire des sons très évolutifs comme « A New Breed » qui commence doucement pour s’énerver de plus en plus.
Même constat sur « Bounce » qui elle commence par une intro Rap/Trap avant de partir en vrille !

Ses tracks sortent tout de même sur de très gros labels DnB commeForbidden Society Recordings ou encore PRSPCT Recordings.

Lors de ses sets, il aime balancer du gros Hardcore pendant les 15 dernières minutes.

C’est ce que l’on remarque à l’écoute de ses sets, notamment celui pour Official Therapy Sessions Recordings dans lequel il n’hésite pas à envoyer « Statement of Disorder (MOH 2011 Anthem) » par Dyprax ou encore le fameux « Raging in the Dancehall » de Endymion et The Viper, remixé par The Outside Agency.

Pour conclure, nous avons décidé de vous offrir une sélection des 3 meilleurs sons de Fragz selon l’équipe Stoner.

(Ce classement est purement subjectif et non exhaustif, il s’agit des sons qui nous ont le plus fait vibrer).

1) « Bloodpath » https://www.youtube.com/watch?v=ebND8Gz0xqc

2) « War Ensemble » https://soundcloud.com/…/forbidden-society-war-ensemble-c-n…

3) « Break the Cycle » https://soundcloud.com/…/fragz-break-the-cycle-free-download

Facebook et Soundcloud de Fragz

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s