Bass Interview #5 : Chime

Pour cette nouvelle interview, nous avons décidé de donner la parole à Chime. Jeune producteur de Dubstep mélodique, cet Anglais ne cesse de monter de plus en plus dans ce milieu c’est pourquoi Stoner Music a voulu vous en dire plus …

1- Qui es-tu ? Pourquoi avoir choisi le nom « Dec3mber » et surtout pourquoi l’avoir changé pour « Chime » ?

Je m’appelle Harvey Thompson. Je suis un petit nerd de 21 ans originaire de Leeds en Angleterre qui adore les jeux vidéo et la musique électronique.
Au début, j’ai choisi le nom de « Dec3mber » après la suggestion d’un pote. Je pensais que ça nourrissait le côté mélodique et émotionnel du style de musique que j’essayais de créer. Le « 3 » a été rajouté parce que je voulais que les gens puissent me trouver plus facilement sur Google.
J’ai récemment changé mon nom pour « Chime », principalement pour éviter les problèmes avec le nom précédent. Par exemple, pour les gens qui n’étaient pas sûrs de l’orthographe et puis ça serait plus simple pour quelqu’un de donner ce nom à un ami qui viendrait découvrir ma musique.

2- Que fais-tu comme travail ou études ?

Je viens de terminer des cours de technologie musicale mais j’ai été déçu car cela recouvrait plus le côté technique de la musique plutôt que la créativité.
Maintenant je cherche des cours sur le design de jeux vidéo (surtout dans le codage audio des jeux) puisque j’aimerais travailler comme musicien en freelance ainsi qu’en tant que concepteur sonore pour des jeux vidéo.

3- Quels sont tes hobbys ? As-tu des passions excepté la musique ?

La musique et les jeux vidéo sont vraiment les choses que je fais le plus en ce moment !

4- Dans quelle ville ou pays rêves-tu de mixer ?

Principalement, n’importe où aux USA.
Pour l’instant c’est difficile pour moi d’être invité à des soirées là-bas avec ma base de followers mais je connais des gens vraiment passionnés par la Bass Music chez eux.
Sinon, j’aimerais faire plus de soirées en France et dans d’autres coins de l’Europe.
Bref, partout où les gens aiment le Dubstep quoi !

5- Parlons donc un peu Bass Music et surtout Dubstep, qu’est-ce-que-tu aimes le plus dans ce style et quel est ton genre de Bass Music préféré ?

J’ai toujours aimé le haut degré de puissance du Dubstep, en particulier après qu’il soit arrivé entre les mains des producteurs Américains. C’est quelque chose que tu ne peux pas vraiment retrouver dans les autres styles de musique.
J’aime aussi le fait que ce soit tout nouveau et en constante évolution.
Chaque mois j’entends quelque chose que je n’ai jamais entendu auparavant, ça peut être un nouveau sound-design (comme les synthés criants du « Dirty Work » d’Herobust) ou une idée de rythmique complètement nouvelle (comme les pauses dans le « Black Hole » de SKisM & Trampa).

Je trouve ça vraiment inspirant et vivifiant de trouver de nouvelles manières de rendre les gens complètement fous.

En ce qui concerne mon genre de Bass Music préféré, je pense que le Dubstep (140-150bpm) restera mon favori. Ce tempo permet de laisser de l’espace entre les beats afin de bien les remplir avec des sound-designs toujours plus intéressants contrairement à la Drum’n’Bass qui est plus basée sur des éléments de percussions.

6- Qu’est-ce qui t’a donné envie de produire du Dubstep ? As-tu déjà pratiqué la musique avant ?

J’ai aussi produit de la Drum’n’Bass pendant un long moment avant de commencer à produire du Dubstep.
Je n’étais pas un grand fan du Dubstep UK mais quand des gens comme Skrillex l’ont popularisé j’ai vraiment commencé à aimer.
Je ne savais pas grand-chose sur comment concevoir des sons Bass quand j’ai commencé, c’est pourquoi j’ai opté pour un son plus mélodique. C’est Seven Lions qui m’a donné l’inspiration pour donner une chance au Dubstep mélodique.

J’ai essayé tout un tas d’instrument dans ma vie.
Petit je jouais de la flûte et du clavier, j’ai aussi fait un peu de saxophone alto pendant un petit moment au lycée.
Plus récemment, j’ai appris tout seul à faire de la batterie mais je n’ai jamais rien fais de sérieux avec.
J’ai aussi 5 ans de théorie musicale du conservatoire qui m’aide à écrire les séquences mélodiques mais je pense que la plupart de ma musicalité vient du fait que j’ai écouté énormément de musiques de jeux vidéo étant petit afin de comprendre comment fonctionnaient les mélodies et les structures des chansons.

7- Quels artistes t’ont le plus inspiré ?

Des artistes comme Xilent, Au5, Virtual Riot, Isqa et Fox Stevenson inspirent beaucoup mes sons mélodiques.
Pour ce qui est de la lourdeur ce sont des producteurs comme Zomboy, Eptic, Barely Alive, Brig et QUEST.
Enfin, pour l’aspect plus chill de ma musique, les influences viennent principalement de LoneMoon, Poly Pines, Spire ou encore KOAN Sound.

8- Excepté la Bass Music, écoutes-tu d’autres styles ? Pas forcément dans la musique électronique.

J’aime beaucoup les musiques d’artistes tels que Elbow, Gorillaz, Hot Chip, METRONOMY ou Delphic. J’écoute aussi beaucoup de musiques tirées de jeux vidéo.

9- As-tu des projets en cours ? Un EP ?

Je bosse effectivement sur un EP en ce moment, constitué uniquement de sons très lourds, j’en suis à peu près à la moitié. J’ai aussi un remix épique et mélodique pour MYLK en cours.
Je suis aussi en collaboration avec environ 6 producteurs différents pour le moment mais je ne révélerai pas tout de suite les noms des concernés.

10- Quel est le son dont tu es le plus fier ? Celui qui t’a demandé le plus de travail ?

Ça change tout le temps. C’est souvent un des derniers que j’ai sortis.
Je pense qu’en ce moment c’est mon remix pour MYLK. C’est vraiment un track très émotionnel mais pas moins puissante et je pense qu’elle capture très bien mon style de production plus « féminin ».
« Zephyr » (ft . Mona Moua) est une autre dont je suis très content.
Je suis aussi très satisfait de mon remix « Lion » pour Ray Volpe & Clinton Sly que j’ai récemment modifié pour le jouer en live afin qu’il combine parfaitement mes côtés mélodiques et violents.
Pour ce qui est de celle qui m’a pris le plus de temps, je pense que ça serait aussi le remix de MYLK.  Ce projet m’a demandé 3 ordis ! Celui sur lequel je travaille la plupart du temps était très vieux et très lent ce qui veut dire que j’ai dû me montrer extrêmement patient lorsque je travaillais dessus.

11- Qu’attends-tu du futur de Chime ?

Eh bien je ne prévoie pas d’arrêter de produire du son de sitôt !
J’espère que je vais pouvoir faire plus de shows à l’étranger, gagner un public encore plus large et bosser avec des producteurs que j’admire.

12- Planifies-tu des projets autres que Bass Music ?

J’aimerais faire des sons Chill-Out et aussi des musiques de jeux vidéo. Mais je n’ai encore rien prévu de la sorte pour le moment.

13- Tu viens juste de rejoindre le label Kinphonic, qu’est-ce-que cela représente pour toi, pour le futur de Chime et surtout pour tes fans ?

Je suis vraiment emballé par les opportunités qui s’annoncent avec Kinphonic.
Bien sûr j’adorerai travailler avec les artistes de ce label comme XKore, Xilent et les autres.

En fait, je bosse déjà avec un des membres (en plus d’une autre collab avec Different Heaven qui arrive très bientôt).
Je pense que ce qui m’excite le plus c’est les opportunités de shows. Le Dubstep n’est pas très populaire en ce moment au Royaume-Uni, tu es très chanceux quand tu trouves une grosse soirée en dehors de Londres.
Kinphonic va m’aider à jouer plus de show à l’étranger j’ai vraiment hâte !

14- Sur ta page Facebook tu publies souvent des vidéos pour donner tes avis sur des artistes, qu’est-ce qui t’a poussé à faire cela ?

J’ai remarqué que les gens commençaient à avoir de plus en plus d’intérêt pour Chime quand ils pouvaient savoir ce à quoi je ressemble et mes avis sur la musique.
J’ai décidé de commencer à poster des vidéos sur mes opinions parce que les gens me demandaient sans arrêt ce que je pensais de certains aspects sur l’industrie musicale. C’est assez facile à faire mais je pense que j’ai un jugement plutôt juste sur le travail des artistes.
Je prévois aussi de mettre cette série de vidéos sur ma chaîne Youtube très bientôt !

15- Pour conclure cette interview, as-tu quelque chose à dire à la famille Dubstep française ?

Continuez d’aimer le Dubstep ! Vous êtes carrément plus énergiques que les Anglais ! 😀
J’espère aussi venir rejouer en France très bientôt !

Facebook et Soundcloud de Chime

Écoutez « Legendary Battle » de Chime !

BASS IS LIFE, BASS FOR LIFE

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s